InformNapalm.org (Français)

Qui a “érigé” un monument à Hitler dans la région de Donetsk ? ou Encore un exemple de la guerre de l’information

La guerre de l’information ne se résume pas aux reportages bidon sur ce qui se passe en Ukraine, diffusés en boucle sur les chaînes de la télévision russe Cette guerre a lieu dans tous les domaines de l’espace informationne,l comme : médias en ligne, blogs,  forums,  portails etc. L’exemple frappant de la guerre de l’information ce sont des modifications apportées au contenu de la très consultée, populaire, gratuite et multilingue encyclopédie en ligne Wikipédia Il est très courant d’y trouver, surtout parmi le contenu en langue russe, de nombreuses provocations informationnelles qui visent l’Ukraine et qui sont mises en ligne par des utilisateurs russophones de cet outil.

Par exemple, 12 Octobre 2017, Andriy Taraman, habitant du village Oleksandro-Kalynove et militant de l’organisation Eneida a publié sur sa page Facebook le statut où il exprimait son étonnement par rapport à une information concernant sa région natale apparue sur Wikipedia.

“Aujourd’hui, on m’a demandé de montrer le monument à Hitler, je n’en ai jamais entendu parler.-Mais c’est indiqué sur Wikipedia…”,-précise Andriy.

Au moment de  la rédaction de l’article qui parle des monuments historiques du village Oleksandro-Kalynove  en langue russe publié sur Wikipedia, il y a eu l’ajout de l’information qu’  » il y a un monument à Hitler” dans le village (archive).

En réalité, ce monument n’a jamais existé. C’est une fausse information qui a pour but d’influencer la perception de l’Ukraine par des lecteurs russophones.

Dans les commentaires en dessous du statut d’Andriy, les contributeurs ont publié les captures d’écran qui indiquent  celui qui a fait cette “modification” ainsi que la date de sa dernière intervention. L’adresse IP nous mène à Kharkiv

La région de Kharkiv a longtemps fait l’objet des activités subversives de la part de la Russie. Les bénévoles d’InformNapalm ont a plusieures reprises attiré l’attention sur la correspondance des hommes politiques russes avec des militants pro-russes qui avaient pour but de mener la guerre de l’information contre l’Ukraine à travers de diverses provocations.

Lisez sur ce sujet :  FrolovLeaks VII : les estimations de la note pour le sabbat du “printemps russe”

De plus, en Septembre, le chef du SBU Vasyl Hrytsak a annoncé aux journalistes qu’à Kharkiv, 17 août, une importante cellule d’agents des renseignements russes a été démantelée. Elle se composait de 18 membres et menait les activités de sabotage et de l’espionnage sur le territoire d’Ukraine.

Pourquoi cette provocation a été dirigée contre le village d’Oleksandrovo-Kalynove ?

Nous pensons que cette prise pour cible peut s’expliquer par le patriotisme fortement exprimé de ses habitants. Au fait, c’est suite à l’initiative d’Andriy Taraman que le musé qui expose des reliques de la guerre qui a actuellement lieu dans l’Est de l’Ukraine, a été créé dans le village.

C’est ce même Andriy Taraman qui a contribué à la diffusion de la bande dessinée pour développer de bons réflexes chez les enfants des territoires proches de la ligne des combats à adopter en trouvant des munitions ou mines sur le terrain, La BD a été réalisée par les membres du Centre Prometheus qui sont également à l’origine du petit guide “Le Donbass en Feu”

Nous avons décortiqué la mécanique de la fabrication des fakes dirigés contre l’Ukraine et diffusés via la Wikipédia en russe , mais ces fakes fonctionnent seulement si l’on y croit. Il est très important que toute fausse information soit démentie rapidement Le regard critique sur tout ce que l’on lit, la vérification de l’information, la recherche des sources fiables sont primordiales contre toute influence ou tentative de déformer les faits.

.

(Creative Commons — Attribution 4.0 International — CC BY 4.0)

Partagez nos publications et pour rester informés suivez-nous sur les réseaux sociaux en français : .

Facebook / Twitter / Google+

Quitter la version mobile