- InformNapalm.org (Français) - https://informnapalm.org/fr -

Abkhazie : les troupes d’occupation russes élargissent le périmètre du terrain de manoeuvres

En Abkhazie, les troupes d’occupation russes ont décidé d’agrandir leur terrain de manœuvres qui se trouve près du village Tsebelda, en “annexant” le territoire de l’église et du cimetière.

Probablement, nos lecteurs se sont déjà posé la question pourquoi lun grand nombre de nos publications sur Géorgie est consacrée à la 7e Base militaire de l’armée russe, déployée à Goudaüta (en Abkhazie occupée, de la Géorgie ). Nous avons plus de 25 articles qui lui sont consacrés (voir le tag “unité militaire 09332” [1] La réponse est évidente : cette formation militaire est impliqué 2 fois dans l’occupation des territoires des pays- voisins de la Russie : la Géorgie et l’Ukraine. La 7e base militaire est déployée sur le territoire d’un Etat souverain, la Géorgie. De plus,  et les militaires et les moyens techniques de cette formation militaire russe se font repérer très régulièrement de fait de leur participation aux actions militaires en Ukraine.

D’après les informations diffusées dans les médias (1 [2], 2 [3], 3 [4]), les forces d’occupation russes en Abkhazie élargissent leur terrain de manœuvres en investissant les lieux de l’église et du cimetière à l’extrémité du village. Le 9 janvier 2017,  nous avons appris que l’église située à l’entrée du village Tsebelda et le cimetière qui la jouxte se sont fait détruire.  Le cimetière a été créé par les Polonais ayant habité le village. Ils y enterraient leurs défunts et y ont bâti l’église, à la fin du XIX siècle, pour y faire l’office religieux. L’église conservait les fondations et une partie de murs, avec une partie de clôture.

Ci dessous, la vidéo  “Les forces d’occupation russes ont détruit une église en  Abkhazie sous prétexte des besoins militaires”.

Rappel : la 7e Base militaire de l’armée russe  a été constituée sur la base  de ce qui restait de la 131e Brigade de Maykop, tristement connue par sa tonitruante défaite face aux rebelles tchétchènes [5] le 31 décembre 1994.

[6]

Nous osons espérer le même sort pour la 7e Base militaire, discréditée à de maintes reprises par nos enquêtes.

La vidéo “60 heures de la Brigade de Maykop”.

La destruction de l’église et du cimetière ternissent les discussions [7] qui ont eu lieu entre le ministère de l’énergie de la Géorgie et Gazprom à Minsk.

Par Ираклий Комахидзе [8]

(CC BY) Toute reproduction requiert un lien actif vers le site d’ InformNapalm. [9]Vous souhaitez suivre l’actualité d’InformNapalm? Rejoignez-nous sur  notre page Facebook [10]!