- InformNapalm.org (Français) - https://informnapalm.org/fr -

Qui bombarde la Syrie : données personnelles de 58 officiers des Forces Aéronavales russes (infographie)

La propagande russe essaie désespérément de créer un écran de fumée, appelant blanc ce qui est noir, et la terreur pure et simple, dirigée contre des civils syriens de  « lutte contre le terrorisme ». 

En Russie ces criminels de guerre sont salués comme des héros, bien que le monde civilisé a, à de maintes reprises, exprimé sa préoccupation et a consternation concernant l’intensité des frappes aériennes des Forces Aéronavales russes dirigées contre la population civile de Syrie.

Lorsqu’un État emprunte le chemin du terrorisme, le droit d’être son juge appartient à chaque citoyen.

Pilot_en [1]

La Communauté internationale des bénévoles InformNapalm a collecté durant six mois les informations concernant les criminels de guerre : pilotes et navigateurs du groupe aérien russe en Syrie, par la faute de qui des centaines de civils, femmes et enfants, ont été tués, les infrastructures ont été détruites, ce qui a conduit à une catastrophe humanitaire et la fuite de dizaines de milliers de citoyens de la Syrie .

Chaque personne qui a appuyé sur le bouton de mise à feu pour larguer des bombes ou sur le bouton du lancement de missiles, tous ceux qui ont obéi a un ordre criminel, doivent être identifiés et déférés devant un Tribunal international militaire.

La Communauté internationale des bénévoles InformNapalm a rendu publiques les données personnelles de 11 officiers [2] des Forces Armées de la Fédération de Russie pour la première fois en octobre 2015, ce qui a provoqué une importante réaction, à la fois dans les médias russes et internationaux. Ensuite, le porte-parole du président Poutine Dimitry Peskov, a qualifié dans une déclaration, la publication des données personnelles des pilotes russes « d’actes hostiles » et a promis que les services spéciaux russes « prendront des mesures ». En même temps, le ministère des Affaires étrangères russe a utilisé tout son potentiel pour exercer une pression politique sur les pays dans lesquels, à cette époque, était hébergé le site de la Communauté InformNapalm.org, allant même jusqu’à exiger la fermeture de notre site internet ! Ni les cyberattaques de haut niveau, ni les tentatives de discréditer notre Communauté bénévole dans les médias, ni la pression politique, rien n’a pu nous obliger à détruire les informations recueillies et publiées.

Déjà en février 2016 InformNapalm a fourni une mise à jour des données personnelles de 32 officiers des Forces Aériennes de la Fédération de Russie [3]  Le nombre de victimes innocentes en Syrie causé par l’action des pilotes russes continue de croître. En même temps, la Russie continue de mener sa guerre hybride contre l’Ukraine. La communauté internationale des bénévoles d’InformNapalm a donc décidé de poursuivre la collecte et la traitement des données. Aujourd’hui, nous publions une nouvelle infographie, sur la base des renseignements d’origine sources ouvertes, qui comprend des données personnelles sur 58 officiers russes.

Nous demandons à nos lecteurs et à ceux que la cause syrienne ne laisse pas indifférents, d’explorer et de partager activement cette information sur les réseaux sociaux et dans les médias. Tant qu’un criminel de guerre est sûr que jamais personne ne saura qui il est, tant qu’il pourra se cacher derrière l’étiquette anonyme de « petit bonhomme vert » ou de « Forces aéronavales russes » ou encore « officier russe », il croit que tous ses crimes resteront impunis. Mais dès que nous lui apprenons que nous avons des informations au sujets de ses crimes, cela devient un argument non négligeable pour que lui et ses camarades refusent d’exécuter des ordres criminels, refusent d’avoir sur les mains le sang de personnes innocentes. Peut-être que la publication de cette infographie pourra sauver des vies et prévenir d’autres effusions de sang et empêcher de recommencer les mêmes erreurs. Il faut savoir quitter le job de « tueur engagé par l’État » qu’assument les officiers russes aujourd’hui, préserver son honneur et épargner la vie de milliers de civils innocents.


InformNapalm logo [4]
Toute reproduction et utilisation des données requiert un lien actif vers le site InformNapalm

Nous appelons nos lecteurs à partager activement nos publications sur les réseaux sociaux. Une large diffusion des enquêtes peut changer la donne. Vous pouvez également soutenir le travail de notre site Web et faire un don pour le développement du projet sur la page crowdfunding [5]. Tous les profits serviront exclusivement à soutenir le concept InformNapalm.org.
Ensemble, nous vaincrons !