- InformNapalm.org (Français) - https://informnapalm.org/fr -

Comment les russes remplissent les conditions de l’accord de Minsk

Sans surprise, la Russie poursuit la réalisation de son «programme minimum» comprenant probablement la prise de contrôle sur les terres ukrainiennes le long de l’axe K-K, c’est à dire, de Kherson jusqu’à Kharkiv.

Les informations concernant la concentration de troupes russes à la frontière Nord-est avec l’Ukraine, notamment dans les régions russes de Voronej et Belgorod (voir les articles d’InformNapalm), trouve de plus en plus de confirmations.

Les réseaux sociaux et les médias sont remplis de nouvelles photos et vidéos qui illustrent les déplacements et la concentration des troupes russes dans les régions citées ci-dessus.

Ainsi, un groupe tactique venu de la région de Samara a été aperçudans la région de Belgorod. (Voir notre article en russe Российские солдаты приехали из Самары в Белгород, чтобы потом “на Украину…”  [1]).

De toute évidence, les chefs militaires russes des régions de Belgorod et Voronej concentrent un nouveau groupement de forces d’invasion comme celui qui se trouve déjà dans la région de Rostov, frontalière avec l’Ukraine. C’est de là-bas que les russes procédaient aux tirs d’artillerie, sous la couverture desquels ils envoyaient en Ukraine des wagons remplis de «volontaires» équipés des «armes achetées au supermarché du coin». L’armée régulière russe venait ensuite.

Le récent acte terroriste à Kharkiv montre l’intention des russes de «préparer le terrain» pour la future invasion, de déstabiliser la situation dans la région et de semer la panique.

Les nouvelles de Novoazovsk et de sa région ne sont pas réjouissantes, non plus: le transfert des armements et du matériel militaire russes (lance-roquettes multiples lourds inclus) se poursuivent depuis la région de Rostov vers Novoazovsk. Parallèlement, à Marioupol et ses alentours, on constate la mobilisation des groupes de renseignements et de sabotage, les tirs d’artillerie sont fréquents.

Le lien et les captures d’écran nous ont été proposés par Aleks Voronkov.

Ylen kuvausryhmä kohtasi Venäjän sotilassaattueen lähellä Ukrainan rajaa – katso video [2]

 

À la frontière Nord de la Crimée annexée, on observe le transfert de forces armées supplémentaires. Nous disposons d’informations au sujet de la rotation du personnel du 382e Bataillon d’Infanterie Marine.

Par Irakli Komaxidze [3], traduction de Viktoria Mait

Lire sur le même sujet :