- InformNapalm.org (Français) - https://informnapalm.org/fr -

De combien de tanks dispose le bataillon terroriste Avgoust.

Le bataillon motorisé « Avgoust » est une unité assez récente. La propagande russe peine à le présenter comme une unité de combat composée exclusivement des « séparatistes-rebelles » . Est-ce ainsi? Regardons attentivement le vidéo et les photos, afin de nous faire notre propre opinion à ce sujet.

Nous allons évaluer la quantité des blindés du bataillon Avgoust en sachant que les engins qui lui appartiennent ont un marquage spécial : le contour d’un carré apposé sur le côté du véhicule avec de la peinture blanche.

Véhicule de transport des troupes

Je préciserai tout de suite, qu’à part de vieux véhicules de transport des troupes à profusion, l’Avgoust possède les BTR-80M [1] russes dont j’avais déjà parlé avant.

Ainsi, toutes les déclarations de Tchourkine depuis la tribune de l’ONU, disant que le matériel militaire des « rebelles » ce sont les « trophées » récupérés à l’armée ukrainienne n’ont aucun fondement.

Jusqu’à présent, nous avions l’impression que les « rebelles » n’existaient même pas. Il n’y avait que l’armée russe, représentée par ces deux catégories : les militaires de carrière et les « volontaires ».

Alors, combien de tanks peut se permettre un bataillon autoproclamé d’un état inexistant qui n’a pas sa propre économie? À en juger par Avgoust, beaucoup. 30 à 40 unités de tanks, pour être vraiment précis . Ce n’est pas un peu trop? Venons en au faits.

 

 

Aujourd’hui pour des raisons de coût, aucune armée occidentale n’est en mesure de se permettre d’ entretenir 2 modèles de tanks simultanément dans un seul et même bataillon. Alors que pour la Russie et la Novorossia ce sont des choses courantes. Tout ce que fait le Kremlin est dirigé à l’encontre de son peuple. En même temps, les tanks T-64 (qui auraient pu être « ukrainiens ») appartenant à Avgoust, portent le marquage propre aux engins russes « H1200 » et « H2000 »

Les tanks T-72B, constituent en eux-mêmes la preuve de la présence militaire russe en Ukraine et, compte tenu des détails évoqués dans nos précédents articles, ces informations ont plus de poids que n’importe quel mensonge. Ni tanks ukrainiens, ni tanks lituaniens ne possèdent de bouclier qui protège le chef de l’équipage et des marquages blancs sur les roues. Seuls les tanks russes ont ces indices.qui les distinguent des autres.

 

Les engins que possède le bataillon Avgoust se distinguent encore par leurs « taches vertes ».Les russes voulaient rendre leurs tanks méconnaissables, en vain. Sur le compartiment à munitions on voit le vraie numéro de cet engin, le 557. Et sur le casque du tankiste, on voit le numéro du tank qui se trouve à côté, le 559.

 

Alors, de combien de tanks dispose le bataillon Avgoust? J’attire votre attention sur les faits que les numéros internes d’Avgoust sont à 2 chiffres, hors du standard de l’armée. Mais les numéros qu’ils essaient de cacher sont à 3 chiffres. C’est justement, le standard pour l’armée russe et soviétique. Le Kremlin juge bon de cacher les numéros des tanks russes et les soldats le font comme ils peuvent.

Les numéros de tanks ne sont pas la seule preuve d’appartenance de ces tanks à l’armée russe. Le plus étonnant est le fait qu’aucun chef militaire russe n’a constaté l’envoie d’une nouvelle partie de tanks exclusivement russes T72BM en Ukraine. Ils possèdent une protection dynamique sur la tourelle et les écrans sur les côtés, propres à ce modèle.

 

C’est la que les affaires des »rebelles » se gâtent. De quel droit les tanks appartenant à l’armée russe portent le marquage d’une formation militaire illégale Avgoust qui opéré en dehors des frontières russes?

Les dirigeants russes et tous ceux qui participent à cette agression militaire contre l’Ukraine, ont droit au tribunal international et aux peines en conséquence. C’est à dire, pour crimes de guerre.

Regardez les gens qui conduisent ces tanks. Je peine à croire que ce sont les visages des citoyens ukrainiens!

 

Pour info : 1 bataillon de l’armée russe dispose de 31 tank, dans le cas où ce bataillon fait partie du régiment ou de la brigade des cuirassiers. Les bataillons de tanks faisant partie des régiments motorisées, la quantité des tanks est de 40 unités.

Par Al Gri, spécialement pour Inform Napalm.

Toute reproduction requiert le lien actif vers notre site.