- InformNapalm.org (Français) - https://informnapalm.org/fr -

Il faut sauver Tchaïka, la réplique du bateau cosaque, amarrée à Pont Aven

Le destin de « Presviata Pokrova », la Tchaïka cosaque, amarrée à Pont Aven depuis 2011 reste toujours incertain.

Tchaïka, au port de Pont Aven [1]

Tchaïka, au port de Pont Aven

Besoin urgent de réparations !

La semaine dernière a démarré le projet de récolte de 10 000€ [2] nécessaires pour la remettre  à flot et pour éviter sa destruction

Laurent Lesiourd, membre de l’association « La Belle Angèle » [3] de Pont Aven en Bretagne s’occupe de la récolte de ces fonds et représente en France les intérêts de l’organisation lvivienne « Kish » , propriétaire de la Tchaïka. De plus, il veille quotidiennement sur sa sauvegarde, gère la relation avec les artisans, les services du port, voire les pompiers de Pont Aven, qui, eux aussi, apportent leur soutien.

Quelques photos de Tchaïka en péril :(crédit photos Association Presviata Pokrova)

Tchaïka en péril [4]12605535_1668116076771909_6519416995347554733_o [5]12615388_1668116093438574_4704488115091557996_o [6]

Présentation du projet à Paris

Laurent Lesiour est venu samedi 23 janvier 2015 à Paris, pour parler du projet de sauvetage de la Tchaïka lors du Forum des associations et des initiatives franco-ukrainiennes, organisé sous l’égide de l’Ambassade d’Ukraine en France. Il a pu s’entretenir avec son excellence Oleh Shamshour. L’ambassadeur ukrainien a manifesté son intérêt et a exprimé sa vive préoccupation quant à l’avenir du bateau.

Avec son Excellence Oleh Shamshur, au Forum des Associations à Paris le 23/01/2016  (Crédit photos Perspectives Ukrainiennes)

avemb1 [7]avecamb [8]12510266_1117962811570457_8253652873573339302_n [9]

Par ailleurs, Laurent Lesiourd a exposé des photos de la Tchaika, qui fait partie du patrimoine maritime de l’Ukraine. La Tchaika a été construite l’année de l’indépendance du pays.

1 [10]avant1 [11]avant [12]

Elle a sillonnée l’ Europe et  y a porté l’ Ukraine bien avant Euromaïdan. Elle en est devenue un symbole. Les Ukrainiens qui vivent en France ont, à cet égard, un devoir impératif d’assurer la préservation d’un monument emblématique si original de leur pays. Cette préservation sera appuyée par l’aide de nos amis bretons.

carte [13]

Route d’avenir pour la Tchaïka

Les fonds récoltés aujourd’hui serviront aux réparations qui auront lieu ce printemps.

« Presviata Pokrova » doit être restaurée d’ici l’été pour partir par les fleuves et les canaux, prendre au pays une retraite active. Elle y deviendra  un bateau-musée qui continuera à faire naviguer les jeunes Ukrainiens sur le Dnipro, les rivières et les lacs ukrainiens.  Elle leur racontera sa formidable histoire et celles de leurs ancêtres cosaques qui lui ont donné naissance voilà plusieurs siècles. Elle leur apprendra les valeurs qui soudent un équipage et construisent une nation.

Pour suivre les actualités de la Tchaïka sur Facebook:

en français Save Tchaïka [14]

en ukrainien: Козацька чайка  « Пресвята Покрова » / Cossack boat « Presviata Pokrova » [15]

#SaveTchaïka, La cagnotte sur Leetchi [2]

Revue de presse en français https://www.facebook.com/notes/savetcha%C3%AFka/revue-de-presse-tchaika/1668700363380147 [16]

Nous remercions Perspectives Ukrainiennes [17] et Olga S. pour nous avoir aidé à prérarer cet article.