- InformNapalm.org (Français) - https://informnapalm.org/fr -

Le système russe de lutte électronique « Leer-3 » encore vu dans le Donbass occupé

L’OSCE continue d’impressionner : durant ces 2 derniers jours, à deux reprises, dans des endroits différents du Donbass occupé, elle a repéré le système de lutte radio-électronique de fabrication récente russe RB-341V « Leer-3 ».

Ce système a été repéré par l’OSCE d’abord  le 02/04/19 [1] près de la localité de Konkove, et, ensuite,  le 04/04/19 [2] alors qu’il quittait la localité de Starobesheve.

Les bénévoles d’InformNapalm ont également remarqué la présence de ce système sur les territoires occupés du Donbass grâce à une vidéo datant de 2015 [3] et une autre de 2016 [3].

Il est intéressant de rappeler que ce système de guerre électronique a été montré pour la première fois au public au début octobre 2015, pendant la « Journée de l’innovation du District militaire du Sud ». Mais déjà, le 14 octobre 2015, selon la version officielle, les spécialistes de l’unité de guerre radio-électronique du district militaire de l’Ouest ont commencé à l’utiliser dans la région de Koursk pour travailler aux tâches éducatives de l’application de ce système de guerre électronique « Leer-3 ».

Sauf que, déjà au printemps et en été de l’année 2015, ce système s’est retrouvé piégé par l’objectif d’une caméra sur le territoire occupé du Donbass, C’est à dire, Moscou a procédé aux essais en conditions réelles  de son nouveau matériel militaire avant même son transfert officiel aux troupes de l’armée russe.

Officiellement le système  » Leer-3  » est défini comme étant un « transmetteur des interférences  aux terminaux des abonnés de la liaison cellulaire du standard GSM, qui est lancé de manière aérodynamique ».

En d’autres termes, ce système est conçu pour couper la communication GSM à l’aide des  interférences, transmises par le drone « Orlan-10 » (le système en contient 2 ). Ajoutons que, les drones russes Orlan 10 ont été repérés et abattus dans le  Donbass à plusieurs reprises. Notre base de données [4] peut vous apprendre beaucoup d’informations intéressantes à ce sujet.

Les drones faisant partie de ce système “Leer-3” brouillent directement les signaux radios et InformNapalm a déjà expliqué tout ce processus dans un des articles passés et même le journal Bild [5] a consacré un article à ce phénomène, en se référent à nos études.

Le sujet des attaques informationnelles et psychologiques dirigées contre les soldats ukrainiens dans la zone de l’OOS (Opération des Forces Conjointes, ndlr) peut également être abordé en lien avec ce système. Ces attaques informationnelles et psychologiques ont été menées par du personnel compétent de l’armée russe avec l’aide de ce système en envoyant des SMS aux soldats ukrainiens…En 2017, l’agence Associated Press [6] a consacré un article a ce sujet, en évoquant des enquêtes réalisées par InformNapalm.

Nous attirons l’attention des Ministère de la Défense d’Ukraine [7], de l’État-Major des Forces Armées d’Ukraine [8] et du Ministère des Affaires Étrangères d’Ukraine [9] à l’activité croissante et à la présence de ce système “Leer-3” dans le Donbass, évoquées dans les comptes-rendus de l’OSCE SMM – Special Monitoring Mission to Ukraine [10] et se servir de ces informations pour exercer des pressions diplomatiques sur la Fédération de Russie à l’arène internationale.

[11]

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire
ci-dessous ou sur notre page Facebook [12]

(Creative Commons — Attribution 4.0 International — CC BY 4.0 [13])

Partagez nos publications et pour rester informés
suivez-nous sur les réseaux sociaux Facebook [12] et Twitter [14]