- InformNapalm.org (Français) - https://informnapalm.org/fr -

« Mission 2014 » de Evgueni Pismenski, originaire de Severomorsk et vétéran de la campagne d’été-automne 2014 dans le Donbass

Un n-ème criminel de guerre russe est découvert. Il s’agit de Evgueni E. Pismenski (https://vk.com/id35511592, [1] archives https://archive.is/mpedU), le chef d’équipe du peloton de protection de l’unité militaire N°20991 de la Flotte du Nord (base d’armement des torpilles/missiles, ville de Polarny, région de Mourmansk). Il a effectué une mission de guerre « Rostov-Ukraine » en été-automne 2014.

    

 

Notons que Evgueni Pismenski ne cache pas particulièrement le fait d’avoir effectué cette mission, il a publié un album de 156 photos et l’a nommé « Mission 2014» (originaux https://vk.com/id35511592?z=album35511592_212618110, [2] archives https://archive.is/ iD1z1). [3]

Dans ces photos on retrouve des équipements militaires déjà vus auparavant dans le contexte des «missions ukrainiennes» effectuées par d’autres divisions de la Flotte du Nord de la Fédération de Russie, par exemple :

– un soi-disant « trophée » ukrainien BRDM (véhicule blindé de reconnaissance et de patrouille) qui est apparu à plusieurs reprises sur les photos des militaires de la 61ème Brigade de Marine (l’unité militaire N°38643 de la Flotte du Nord, village Spoutnik, région de Mourmansk), à lire « Témoignages de participation à des combats dans la Donbass de la 61ème Brigade de Marine de la Flotte du Nord de la Fédération de la Russie »: [4]

– un char T-72 avec une inscription « Mort à Aïdar! » (où le nom du bataillon ukrainien Aïdar est caché sous une couche de peinture), que nous avions déjà repéré dans un groupe tactique de la 200ème Brigade autonome spéciale d’infanterie motorisée (l’unité militaire N°08275 de la Flotte du Nord, village Petchenga, région de Mourmansk), à lire «Le parcours de guerre de la 200ème Brigade autonome spéciale d’infanterie motorisée de la Flotte du Nord de la Fédération de Russie. Région de Rostov et l’Ukraine. Deuxième partie. Campement [5] « ;

 

Dans l’album photo de Pismenski on peut également apercevoir d’autres type d’équipement : des véhicules blindés légers avec des plaques d’immatriculation maculés de peinture verte, des mortiers automoteurs « Nona » montés sur des véhicules blindés, les chars avec le marteau et la faucille et bien d’autres armes que nous avons déjà présentées dans les articles sur les groupes tactiques de la 61ème Brigade de l’infanterie de marine et de la 200ème Brigade tactique spéciale de la Flotte du Nord, qui ont également réalisé des « missions ukrainiennes ».

 

      

Certaines photos méritent une attention particulière, comme celles du camp de base à Milerovo et du camp de transit frontalier avec l’Ukraine se trouvant dans le district de Kamenski de la région de Rostov. Auparavant, nous avons suivi les déplacements des colonnes militaires au départ de ces camps. Des groupes tactiques russes (y compris la 61ème Brigade de l’infanterie marine, la 15ème Brigade de l’infanterie motorisée, la 76ème Division des parachutistes d’assaut) ont été transférés depuis ces camps vers le Donbass en été et en automne 2014. Lire les articles correspondants:

Une section de la 61ème Brigade de l’infanterie marine de la Flotte du Nord fait partie des forces d’invasion [6]

Retour aux sources-2.Un nouveau témoignage : les militaires russes se faisant passer pour des combattants séparatistes de RPD/RPL se métamorphosent en « soldats de la paix » [7].

Basé sur ce qui précède, il en résulte que Pismenski, effectuant une « mission ukrainienne », a combattu dans le groupe tactique de la 61ème Brigade de l’infanterie de marine.

Les médias russes ont également parlé de l’envoie en « mission » en Ukraine des soldats de la Flotte du Nord de la marine russe. Ainsi, des confrontations épiques avec le procureur militaire de la Flotte du Nord ont eu lieu, suite auxquelles les autorités russes ont tenté d’étouffer la polémique autour des plaintes des militaires russes de l’unité N°10544 de Mourmansk. Voir « Le cynisme comme le synonyme de la politique russe. » [8]

Les informations concernant Pismenski nous ont été fournies par des amis et des collègues du centre de « Mirotvorets [soldat de la paix, ndt] ». [9] Vous trouverez de plus amples informations sur les criminels de guerre russes en suivant le lien dans « Purgatoire » du centre « Mirotvorets ». [10]

Lire sur le même sujet:

200ème Brigade autonome spéciale de l’infanterie motorisée de la Flotte du Nord de la Fédération de Russie se trouve en Ukraine. Le 10 septembre 2014 [11]

Le parcours de guerre de la 200ème Brigade autonome spéciale d’infanterie motorisée de la Flotte du Nord de la Fédération de Russie. Région de Rostov et l’Ukraine. Première partie. Lance-roquettes. [12]

Le 26 novembre 2014 [12]

Perdus en automne 2014 dans la région de Rostov, les « Grad » ont été trouvés près de Mourmansk dans un état endommagé. Le 26 février 2015 [13]

La 61ème Brigade de l’infanterie marine de la Flotte du Nord de la Russie, à la frontière avec l’Ukraine. Le 24 septembre 2014 [14]

Auteur  Irakli Komakhidze. [15] Traduit par Kristina B.

 

(c) Si vous souhaitez reproduire ou utiliser une partie ou l’ensemble de cet article écrit spécialement pour informnapalm.org [16], il est obligatoire de citer l’auteur de l’article et notre projet.