- InformNapalm.org (Français) - https://informnapalm.org/fr -

La mitrailleuse russe modernisée RPK-74M entre les mains des combattants du Donbass

Creative Commons — Attribution 4.0 International — CC BY 4.0 [1]

Suite au travail d’enquête, les bénévoles d’Inform Napalm ont pu identifier sur des photos prises par les combattants de la “DNR” une mitrailleuse russe RPK-74M (indicateur GRAU 6P39 ) . Ce genre d’armements est une version modernisée de la mitrailleuse soviétique RPK-74 et se différencie par : protection renforcée de certaines pièces contre les coups et la corrosion, ajout du dispositif de la visée dans des conditions nocturnes, meilleure adaptation des munitions pour la capacité du tir plus performante.

Il est à noter que le RPK-74M est produit en Russie depuis les années 1990 et n’a pas été fourni à l’Ukraine. Nous avons ici, une nouvelle preuve que la Russie fournit des armes modernes aux forces antigouvernementales des soi disant républiques “DNR” et “LNR”.

Nous avons pu repérer ce cas grâce à la photo d’un combattant qui pose avec cette mitrailleuse à côté du véhicule de transport des troupes (BMP-2) détruit et ayant appartenu au bataillon “Avgust”.

[2]

[3]

[4]

[5]

Le combattant a déjà fait objet d’une enquête d’Informnapalm : c’est un soldat de la 3 ème Brigade du spetsnaz de GRU des Forces armées russes [6]qui a été blessé près de Sanjarovka le 28/01/2015, pendant les combats. À l’époque, ce membre de spetsnaz russe nous a permis de repérer, grâce à ses photos, postées sur les réseaux sociaux, quelques autres échantillons d’armes russes qui ont été ramenées dans le Donbass depuis la Russie. Ce sont le fusil AS Val, la mitrailleuse PKP Pecheneg et le BPM-97 Vystrel (véhicule blindé).

Par Mikhaïl Muznetsov [7], pour InformNapalm

Vous pouvez consultez nos données qui recensent les unités de l’armée russe dans le Donbass en suivant ce lien [8].

Rappelons qu’en septembre 2016 la communauté InformNapalm a publié les résultats de l ’enquête d’identification de plus de 30 différents types d’armement et d’ équipements modernes de l’armée russe [9] présents sur le territoire occupé du Donbass.