- InformNapalm.org (Français) - https://informnapalm.org/fr -

Opération Anti-Terroriste: Résumé du 23.07.2014

 

Les forces d’ ATO (opération anti-terroriste) ont continué la phase active d’attaque. La nuit du 23 juillet ont été libérés des mains des formations terroristes les lieux dits Kojevnya et Krasnaya Zarya. De ce fait le but de la prise de contrôle du poste garde – frontière Marinovka a été atteint. Vers midi les forces Ukrainiennes contrôlaient déjà Marinovka et Diakovo. Ainsi le premier couloir fait par les terroristes fin mai (Kouybichevo-Dmitrovka-Snejnoye) est entièrement contrôlé par les forces Ukrainiennes.

D’après l’information pas encore confirmée, une division de la garde nationale a libéré le lieu-dit Blagodatnoyé en coupant la liaison entre Snejnoye, Amvrossievka et Ouspenka . Ainsi les groupements de terroristes près de la ville de Snejnoye seraient bloqués. Pourtant suite de l’attaque des forces ATO à Pervomaisk on observe le déplacement des commandos vers Snejnoye et Torez. il faut constater que le groupement de terroristes à Snejnoye se présente comme assez important. Il est possible que les terroristes tentent la percée par Ouspenka-Kouybichevo dans le but de sortir vers le territoire de la Russie.

Aujourd’hui les forces terroristes ont abandonné Karlovka et Negaylovo. On considère cette information comme un moment positif parce que les forces ATO se sont dirigées vers Donetsk et ont libéré l’aéroport donc le groupement ennemie a été détruit. Ainsi c’est plus tranquille. Il est évident que c’est lié avec l’avancement des forces ATO dans la région d’Ouglégorsk. Ce fait augmente nos chances de la victoire totale sur les groupements terroristes à Donestk. A Donestk même les combats de rues continuent mais en même temps on observe le départ des forces dans la direction de Sstarobechevsk.

Les combats continuent à Gorlovka c’est la seule ville au nord où l’adversaire tient une défense sans faille. Bien qu’aujourd’hui on a observé un départ de colonnes militarisées par Panteleymonovka vers Makeevka. Il est évident que Gorlovka se prépare à la libération qui pourra se faire demain.

Au petit matin il y a eu le déplacement des forces terroristes vers l’est. Ils ont envoyé une colonne du matériel militaire de Stakhanovka à Pervomaysk. Il est possible que cette colonne était destinée à soutenir la bande de Mosgovoy à Lissitchansk mais elle a été detruite avec succès près de Zolotoye. Il est possible que c’étaient les armes de réserve sur lesquelles les bandits à Lissitchansk comptaient beaucoup.

Aujourd’hui sur son forum le chef des terroristes pro-russes Igor Girkin a annoncé la rupture de liaison avec un de ses commandos Alexeï Mosgovoy. Il est supposé que Mosgovoy est partit à Moscou pour recevoir des instructions supplémentaires et pour faire démissionner le préfet auto-proclamé de la région de Lougansk, Valériy Bolotov.
A part ça nous nous réjouissons du succès des forces ATO à Lissitchansk. La ville n’est pas encore entièrement libérée mais le nettoyage va bon train et d’après nous sera terminé demain si tout se passe bien la nuit.

L’attaque des forces ATO sur Louhansk et Stanitsa Louhanskaya continue du côté nord. Les combats dans la direction de Olkova ont repris .Maintenant les forces ATO doivent bloquer encore un corridor d’approvisionnement vers la Russie. Compte tenu du lien direct entre Louhansk et la Russie les combats pour cette région seront assez rudes.

On aperçoit une accumulation des forces terroristes sur l’axe Louhansk- Krasnodon.

Ainsi nous constatons que durant les trois derniers jours les forces ATO ont progressé.

Nous constatons le succès non seulement sur les champs de batailles proprement dit mais aussi sur les champs de bataille d’information.

Ainsi aujourd’hui le Ministère d’Intérieur de l’Ukraine a reçu les preuves incontestables de l’implication du ministre de la défense de la Russie, Sergei Choigou au transfert des armes et coordination des forces terroristes en Ukraine.

Egalement, aujourd’hui les militaires Ukrainiens ont abattu encore un drope russe de modification Orlane 10. L’appareil espion a été détruit près du village Amvrosievka dans la région de Donestk. Nous rappelons que ce n’est pas la première apparition de drone russe sur le territoire de l’Ukraine.

Mais à part les victoires il y a eu aussi des tragédies. La journée d’ hier à été assombrie par ces événement tragiques: aujourd’hui ont été abattus deux avions SU-25 des forces ATO. D’après la déclaration du porte parole du Centre national de la Sécurité et de la Défense Andriy Lissenko, les avions ont été détruits à 5200 mètres d’altitude. D’après les appréciations de forces officiels le coup a été porté du côté de la Russie. Le sort des pilotes reste inconnu.

Dans les combats pour libérer Lissitchansk a péri le colonel de l’unité de la Garde Nationale Alexandre Radièvski. On nous informe que le colonel avec ses combattants sont tombés dans l’embuscade des terroristes.

Aujourd’hui nous avons reçu un coup de fil alarmant de la Crimée occupée. Là bas on continue d’enrôler les commandos pour participer aux actions militaires à l’est de l’Ukraine. Egalement nous constatons que les pouvoir d’occupation de Crimée ont commencé la politique d’assimilation de la population de la péninsule. Ils peuplent le territoire de façon dissimulée par des tchétchènes et par d’autres représentants du peuple de Caucase. Apparemment ainsi le Kremelin décide d’assimilé les tatars musulmans de Crimée avec les mêmes musulmans mais qui soutiennent l’empire Russe.

Encore une nouvelle alarmante de la Crimée: les militaires russes ont rentré sur le territoire de la péninsule pour stockage les têtes nucléaires qui sont stockées sur les deux anciennes bases militaires Ukrainiennes. Nous prenons très au sérieux ces déclaration et nous ne sommes pas enclin de paniquer .Mais compte tenu que depuis mi mai -début juin la Russie a mené deux grands exercices militaires avec pour scénario de porter un coup nucléaire, on peut s’attendre à tout. D’après l’avis des experts militaires une répétition des scénarios de la guerre nucléaire de cette envergure n’a jamais été pratiqué même pas par l’URSS. Nous avons écrit en détails de ce fait dans l’article Pourquoi la Russie se prépare à la guerre nucléaire? [1]

A part tout ça, dans les cercles rapprochés de V. Poutine a été étudié et probablement continue d’être étudié la possibilité de la Russie de porter un coup nucléaire préventif de la petite puissance sur Dniepropetrovsk Vous pouvez considérer cette information de façon sceptique, notre but est uniquement d’attirer votre attention sur l’existence de cette menace. Espérons qu’elle restera seulement une possibilité de l’imagination maladive des élites du Kremelin.