- InformNapalm.org (Français) - https://informnapalm.org/fr -

Opération Anti-Terroriste: Résumé du 24.07.2014

En bref les opérations de combat dans l’est de l’Ukraine:

Ce matin la bataille continue pour Gorlovka. Les bandits ont quitté le village Golmovsky. Aujourd’hui, les groupes terroristes se sont renforcés, car une colonne militaire de terroristes supplémentaire de Debaltsevo est arrivée. Il y a eu un enregistrement sur l’accumulation de groupes de bandits à Petrovka, où ils ont rassemblé les forces de Snejnoe et Krasniy Luch. On aperçoit qu’ils ont deux options d’impacts possibles: soit sur la direction de Lysychansk, soit sur la direction de Gorlovka.

A Lysychansk il existe encore des moyens de résistance pour les terroristes, et on n’a pas le droit d’ignorer ce fait, malgré les informations officiels lancé par les médias, que la ville a été libérée, le nettoyage totale n’est pas encore terminé, bien pour cela il est encore trop tôt de parler sur la victoire totale. En plus l’attaque de terroristes reste encore possible. La libération de la ville est compliquée par le grand nombre de zones industrielles, ainsi que les petites ruelles de petits villages tout au long de SeveroDonetsk qui ne sont toujours pas fermé, ainsi que la contre-attaque de terroriste de Petrovsk à travers Stakhanov.

Cependant, à 11 heures on a remarqué le mouvement d’une grande colonne militaire de Snejnoe en direction de Krasniy Luch, et après on a remarqué le déplacement de la colonne militaire de bandits sur la direction de Doljanskiy et Sverdlovsk. Cela peut être signifie, que les terroristes préparent sa sortie sur la direction de Novoshakhtinsk, ou bien avec une manœuvre trompeuse d’attirer l’armée ukrainienne plus proche de la frontière russo-ukrainienne, pour que l’armée russe aie la possibilité d’attaquer les forces d’OAT depuis leur territoire.
Ainsi, l’option d’une retraite tactique de bandits sur la direction de la frontière russe, confirme le fait qu’aujourd’hui la colonne d’Alcheevsk a amené les civils, probablement les familles de ces bandits locales.

Les terroristes, continuent à tirer sur l’armée Ukrainienne qui se trouve dans un zone de Doljansk et Marinovka. Avec des grandes difficultés, les forces d’OAT arrivent à tenir le contrôle du territoire et de la frontière dans le secteur qui est marqué sur la carte.

On observe, qu’à partir de 22 heures le soir, 6 canons, situés dans le sud de Goukovo (Russie) bombardent les positions de nos combattants. La partie ukrainienne ne réagit pas à ces provocations, pour le but de ne pas provoquer une invasion totale de l’armée Russe sur notre territoire. En plus, les hélicos russes patrouillent soigneusement les frontières, pour le but de contrôler s’ils ont touché ou pas l’armée ukrainienne, et d’observer si les ukrainiens vont tirer en retour.

L’offensive de forces d’OAT continue sur Donetsk, sur la direction de Netaylovo-Peski. La situation se complique par le fait que les terroristes continues de poser leurs armes et de tirer sur les forces d’OAT depuis les zones densément peuplées de la ville.

La tentative de dégager les forces d’OAT de Blagodatnoe a échoué, les forces ukrainiennes se sont regroupés et ont libéré à nouveau ce village. Il faut constater, que pendant l’attaque, les terroristes ont utilisés la LRM BM-21 « Grad » (lance 40 missiles a une grande distance et en quelques minutes).

On aperçoit qu’a Lougansk sont arrivé quelques unité de plus de MLRS «Grad». Selon une version, les ingénieurs d’armée russes ont modifié la construction de pontons.

L’attaque continue sur Lougansk depuis le nord et Sud-Ouest par les forces ukrainiennes, d’ailleurs, la question sur Izvareno n’est toujours pas résolue, ce qui permet aux rebelles de renouveler leur arsenal d’armes.

Selon nos prévisions, il peut y avoir la traversée de petits groupes de rebelles par le point de frontière Doljanskiy et Marinovka. Les terroristes organisent souvent des sabotages, et attaque depuis le territoire russe ainsi que depuis le territoire ukrainienne. Probablement, il peut y avoir des contre-attaques sur les directions de Pervomaysk-Lysichansk, ainsi que Debaltsevo-Gorlovka. Le dernier est lié avec le fait d’empêcher l’encerclement complet du Donetsk par les forces Ukrainiennes.

Compte tenu de l’accumulation de forces russes sur le long de la zone frontalière, et les provocations dans les régions de Soumy et Kharkiv, il est possible que les bandits russes vont passer par les endroits qu’on vous a identifié dans les rapports précédentes.

Traduit par Alex Ukrainien [1]