- InformNapalm.org (Français) - https://informnapalm.org/fr -

OPERATION ANTITERRORISTE EN UKRAINE. COMPTE-RENDU DU 15,08,2014

 

Tout le monde ment
— Gregory House

Tout le monde ment: la « milice » terroriste à propos de leur succès au cours des derniers jours, en essayant de raconter les histoires sur la création d’une armée à part entière, « la meilleure en Europe ». Les représentants de l’OAT mentent pour dissimuler leurs lacunes dans le fonctionnement. de l’Opération Si l’on examine les informations provenant des réseaux sociaux, seulement une petite partie de celles-ci est vrai. Nous essayons d’évaluer les informations provenant de différentes sources, faisant abstraction des émotions personnelles. Seulement de cette manière, avec votre aide, nous allons savoir la vérité.

Après la prise de Marinovka de la veille, les forces terroristes ont réussi à organiser un nouvel encerclement des forces ukrainiennes dans la zone de Miussinsk et Krasniy Luch. Le groupe des forces de l’OAT qui se déplace sur Krasniy Luch du nord-ouest et, en principe, pourrait résoudre ce problème, a été arrêté par les actes de abotage à l’arrière-front. Les forces de l’OAT ont réussi à libérer Faschevka et Gorodychtché, mais l’activité terroriste près des villages Tchernoukhino et Centralniy ainsi qu’ une embuscade près de Maloivanovka, qui a conduit à la mort de nos camarades, n’ont pas permis de continuer l’offensive. Ainsi la tentative de rejoindre nos troupes à Miussinsk a pour le moment échoué.

En outre, l’offensive par sud-ouest sur le groupement terrroriste à Stahanov et Alchevsk n’a pas réussi.

Nous ne partageons pas l’avis « des experts » qui jouent avec les slogans et dans leurs analyses présentent les terroristes comme des idiots, incapables de décisions tactiques adéquates. Je dirai qu’il n’ y a pas de place pour le lexique obsène dans les analyses. Mais à chacun son idée. Le dernier épisode à Popasnaya, selon les estimations préliminaires, pourrait être une manoeuvre distrayante permettant aux terroristes de se regrouper près de Zorinsk et peut-être déplacer une partie de forces à Debalcevo.

Nous avons noté qu’ hier, il n’ y avait pas de liaison avec Debalcevo et la veille, sur certains canaux de Zello les terroristes étaient activement à la recherche de bénévoles prêts à donner des informations sur les forces de l’OAT dans la région.

D’après les affirmations des terroristes c’est le groupe de Mozgovoï basé à Stakhanov qui a commencé son activité. Selon les «experts», la dernière bataille à Popasnaya est aussi l’œuvre de ce groupe. Pour notre part, nous soulignons que la zone nécessite une attention particulière des forces de l’OAT, car il peut y avoir des surprises.
En ce qui concerne Gorlovka, les forces de l’OAT ont continué l’offensive sur Enakievo dans le but de bloquer la route que relie Gorlovka avec Donetsk.

Le village de Boulavinskoyé a été libéré. Mais encore une fois, tant que le problème de libération du village Centralnoyé n’est pas résolu, cette situation peut mener à un nouvel encerclement de nos forces.

Grâce à une bonne préparation, les forces de l’OAT ont pu causer des dommages importants aux terroristes à Enakievo. Les terroristes secrètement (comme ils le pensaient) ont changé de positions allant vers l’est de la ville, et ont été très surpris quand l’ artillerie ukrainienne a frappé très rapidement et avec précision. C’est l’un des cas, qui prouve que les forces de l’OAT sont tout à fait capables à des manoeuvres compétentes et devraient être en mesure d’arriver à détruire des terroristes rapidement. On peut faire la guerre dans les règles de l’art si s’on veut!

Sans trop nous réjouire, notons qu’ a Enakievo s’est retiré juste une partie de terroristes de Gorlovka. Compte tenu des événements récents, la libération de Enakievo peut prendre du temps.

Nous avons de bonnes nouvelles: le contournement par les terroristes de Debalcevo par Svetlodarsk ainsi que la campagne contre Artemivsk depuis Gorlovka ne seront probablement pas envisagés. Les terroristes présentent trop peu de leurs troupes dans cette zone. Nous n’allons pas totalement écarter ces options. En outre, il ya la menace de l’offensive terroriste sur Panteleymonovka depuis Yasinovataya.

Les combats pour la route N21 et Donetsk se poursuivent. Les forces terroristes ont mené plusieurs contre-attaques dans la région de Saur-Mogila, par Manuylovka et Petrovskoyé.

Je me demande si les forces de l’OAT ont écouté nos conseils, de faire sauter des ponts pour empêcher la libre circulation des véhicules des terroristes dans la premier village? – c’est une question rhétorique. Rappelons que dans le résumé du 7 Août, nous avons souligné la nécessité de démolir les ponts sur la rivière Orehovaya dans la région de Manuylovka, ce qui couperait les renforts terroristes basés à Snejnoyé, où l’ennemi avait déjà accumulé un grand nombre de véhicules blindés. Ce conseil a été donné non seulement à travers les comptes-rendus, donc le mettre sur le compte de l’oublie n’est pas possible.

Les terroristes ont commencé à se sentir très librement dans Miusinsk et Krasniy Luch. Très probablement, leur attaque réussie sur Marinovka les a rendus plus confiants C’est peut-être pour le mieux, car ils sont également devenus victimes de la propagande et ont sous-estimé l’ennemi.

La route N21 n’est pas sous contrôle ukrainien ce qui permet de transférer à Donetsk des forces fraîches et complique un peu l’ offensive sur Mospino. Nous espérons que le commandement de l’ OAT a prévu cette option, et renforce également ses réserves.

Les tirs sur Donetsk continuent. Aujourd’hui tirent autant les uns que les autres
Quant à la question d’hier au sujet du corridor par Starobeshevo, il convient de noter que ce corridor c’est le plus court chemin de Donetsk en Russie. Son utilisation est logique.

A Novosvetlovka les forces ukrainiennes ont réussi à s’implanter. En outre, on sait des communications internes entre les coordinateurs et des des terroristess russes que le point de contrôle ukrainien créé là, les gêne beaucoup.

Il est à noter que les camions KAMAZ avec des armes ne peuvent pas passer par des champs, à cause des ravins, et en cherchant des détours, les terroristes ont encore du mal à choisir entre les options

« …Il ya un «mais»: sur la route de Izvarino à Lugansk tous les barrages routiers sont contrôlés par nos milices. Sauf un, à savoir à Novosvetlovka. Maintenant, nous ne comprenons pas vraiment comment effectuer le convoi. Soit il faudra négocier pour passer le barrage ukrainien de Novosvetlovka, soit essayer de trouver un moyen de contourner ce qui est extrêmement difficile à faire » – a déclaré sur son blog, l’ancien président de Parti national-bolchevik, interdit en Russie, le président du parti et de la coalition du même nom « l’Autre Russie » Edouard Limonov.

Les aveux de la partie adverse sont toujours précieux pour évaluer l’efficacité de nos actions.

Par conséquent, le maintien de ce barrage à Novosvetlovka devrait être mis en priorité.

Nous devons tous comprendre que, en plus de réels combats, on mène contre nous des combats virtuels, dont le but est de semer la panique parmi la population en général.

Comme l’ exemple de ces actions peut être considéré le message exagéré concernant la déstruction totale du bataillon Aydar dans la nuit du 15 Août. Là le nombre de victimes qui a été rapporté par certains volontaires et blogueurs ne correspondait pas à la réalité. Cela a conduit à ce que de nombreux patriotes durant toute la nuit pestaient contre des responsables des forces militaires ukrainiennes, les accusant d’être incapables d’agir, et pendant ce temps-là on oubliait le problème de transfert des armes en continu sur le terriroire ukrainien depuis la Russie.

Ne sousestimons pas l’ennemi. Si l’on voit passer des informations qui nous semblent incroyables, il faut réfléchir: parce que dans chaque rumeur il ya seulement une fraction de rumeur. Essayez d’aborder toutes les informations sans émotion, la tête froide, ainsi il est plus facile de distinguer de la réalité des faits de désinformation et d’arrêter de succomber aux provocations venant des deux camps du conflit.

Je veux terminer le résumé sur une note positive. Comme on a appris suite aux déclarations du Président, les forces ukrainiennes ont détruit le regroupement de matériel russe, qui a traversé la frontière et établit son camp dans le secteur «D». L’emplacement précis où a eu lieu la déstruction des forces ennemies ne nous a pas été dévoilé, mais d’après des preuves indirectes et les déclarations de certains anciens dirigeants des forces armées,on peut supposer que le matériel militaire a été détruit par un missile 9M79 tiré de système de missiles tactiques ballistiques «OTR-21 Totchka» (le nom dans la classification de l’ OTAN est SS-21 Scarab B).

A partir de 2013, l’Ukraine avait dans son arsenal 90 unités de ces complexes, donc nous avons encore avec quoi répondre à l’assaut des puissances voisines.

En outre, nos hypothèses sur l’utilisation possible de l’OTR-21 Totchka sont basées sur les dires de la population locale, qui a aperçu le lancement d’une fusée depuis le territoire libéré par les forces armées ukrainiennes. Pour des raisons évidentes, nous n’allons pas divulguer des informations sur la région à partir de laquelle proviennent des informations sur le lancement de missiles, de plus ces données ne sont pas confirmés et viennent des sources indirects, mais nous voulons partager les informations que nous possédons.

Donc, tous les points sur les « i » sont encore à mettre. Nous croyons en victoire. Nous vous souhaitons de la force et de la patience. Gloire à l’Ukraine!

Traduit par Viktoria Mait