- InformNapalm.org (Français) - https://informnapalm.org/fr -

Résumé du 3 janvier : Dremov, « Tambov » et la mort de « Batman ».

Le début de l’année 2015 a sonné pour les boéviks comme le glas à la mémoire de la Novorossiya, tant les événements des derniers jours furent néfastes à la RPL.

Nous vous proposons une courte étude des événements des derniers jours dans l’ordre chronologique et vous présentons quelques faits dont les médias ont omis de parler.

Le 29,12,2014, le chef des cosaques de Stakhanov (RPL) Pavel Dremov, a adressé à Vladimir Poutine un appel courroucé à l’aide de l’enregistrement vidéo [1]. Lors de son discours, il accuse les protégés de Poutine, en occurrence Plotnitskiy, du vol et de la trahison et exige sa démission. Dremov use du chantage, faisant comprendre qu’il dispose des preuves compromettantes.

Le 31,12,2014, le Service de Sécurité ukrainien diffuse l’enregistrement de la conversation téléphonique de Pavel Dremov [2] qui affirme avoir rencontré personnellement le Premier Ministre russe Dmitriy Medvedev . Il évoque le matériel militaire et le personnel spécialisé, promis par la Russie aux cosaques. « Devant moi, Tambov a reçu l’ordre de nous fournir les chars, les blindés, les canons et tout le nécessaire avant le 15 janvier. Dimanche, Tambov vient pour inspecter les dépôts ».

De cette conversation on déduit que ce Tambov est un chef militaire gradé venu de

Moscou. Nous avons voulu en savoir davantage et avons mené notre petite enquête au sein de nos sources. Deux d’entre elles (ils ont préféré l’anonymat) proches des chefs de la RPL, ont informé que derrière le pseudo de Tambov se cache un haut gradé russe, le général-major Kouzovlev Sergueï Iourievitch qui gère toutes les questions d’approvisionnement des bandes de la RPL et leurs coordination avec les forces et les moyens russes. Les sources ouvertes à tous ne disent pas grand-chose de lui, pourtant on en sait assez pour pouvoir l’identifier: en 1990 il a été diplômé de l’École Supérieure d’Aviation et parachutisme de Riazan, il commandait la Brigade de maintien de la paix de l’Arrondissement de Volga-Oural, était le Chef d’État-major de la 58° armée (celle qui « instaurait la paix » en Géorgie en 2008). Le 22 février 2014, le Président russe l’a promu au grade de général-major.

Ce ne serait pas le seul général « en mission » à la guerre en Ukraine. Ce sont les gens comme lui, et pas les « Motorola » et « Guivi » qui gèrent l’offensive contre l’armée ukrainienne.

Le 01,01,2015, les services spéciaux russes éliminent Batman, ou Aleksandr Bednov (chef du bataillon de la RPL) avec 6 autres boéviks, il est brûlé à l’aide des lance-roquettes portatives « Shmel ». [3] La mort de Bednov a été confirmée par les sources de la RPL et les sources connues de la propagande du Kremlin, telles que “iСorpus”, “News-Front” et “Anna News”.

En même temps, le lendemain, cette nouvelle a été présentée comme un fake et que Bednov était toujours en vie et sa mort fut une mise en scène.

Le futur proche nous éclairera de qui mérite les tanks du Kremlin et qui, les lance-roquettes portatives « Shmel » en embuscade. Déjà aujourd’hui, la quantité d’armements et d’hommes accumulés par l’ennemi, signifie les projets d’offensive sur Lyssitchansk et Popassnaya. Dremov et Mozgovoï disposent d’environs 4000 combattants mais les militaires de carrière russes pourraient bien se charger à mener cette horde à l’attaque.Nos informateurs, proches des dirigeants de la RPL, nous rapportent que les attaques seraient prévues pour les 5 ou 6 janvier, juste la nuit avant le Noël orthodoxe, bien que le fort rafraîchissement allant jusqu’à -20°C pourrait retarder ces projets de 7-10 jours. Rien ne doit endormir notre vigilance, ni les querelles terroristes, ni les cris des médias de la propagande du Kremlin au sujet de la fin de Novorossiya. Le projet de Novorossiya a connu la faillite mais Poutine est toujours là et peut encore bien nuire.

Nous serons forts et patients et le jour de la victoire viendra. Gloire à l’Ukraine !

par InformNapalm [4]

Traduction de Viktoria Mait.