- InformNapalm.org (Français) - https://informnapalm.org/fr -

Les bases militaires russes situées le long de la frontière avec Ukraine Partie 2 : Valuiki

Les experts en OSINT de la Communauté internationale des bénévoles InformNapalm continuent de surveiller le redéploiement des unités des Forces armées russes le long de toute la frontière russe avec l’Ukraine. La militarisation de la frontière avec l’Ukraine à grande échelle constitue une menace réelle non seulement pour l’Ukraine, mais aussi, pour les voisins occidentaux. Nous dédions cette publication au 75e anniversaire de l’attaque de l’Allemagne nazie. Aujourd’hui nous sommes aussi devant un fait d’agression, mais de la part d’un autre pays « frère », la Russie de Poutine.

Pendant environ deux semaines, les passions se déchaînaient au sujet du début de l’emménagement des bases militaires [1] à la frontière avec l’ Ukraine. Certaines personnes ont découvert l’existence de la base militaire de Klintsy dans la région de Bryansk, ont évalué la distance qui la sépare de Tchernigiv et Gomel. D’autres [2], ayant obtenu en exclusivité des renseignements de la part d’un informateur anonyme, ont soudainement commencé à parler d’une autre base militaire en construction, mais déjà du côté de la région de Kharkiv dans la région de Belgorod. Les discussions ne concernaient pas tant la construction même de la base militaire de Valuyki (le fait est connu depuis l’automne 2015 grâce à l’appel d’offres du Ministère de la Défense), mais plus, le transfert de la 23e Brigade motorisée de Samara dans cette ville.

Rappelez-vous : la Communauté InformNapalm a signalé le transfert [3] de la 23e Brigade motorisée dès janvier 2016, en notant que les militaires des unités ont célébré le Nouvel An dans les casernes modulaires à la base. Nous ne cherchons pas à faire un scoop, mais juste a partager avec notre public l’information obtenue grâce aux recherches OSINT que nous possédons à l’heure actuelle :

Ainsi, la 23e Brigade motorisée (unité militaire N°65349 ancien lieu du déploiement : Samara, dans la Région militaire du Centre, déménage et devient l’unité militaire N°34670 basée à Valuyki, dans la Région militaire de l’Ouest) se trouve actuellement sur le territoire de l’aéroport de la ville de Valuyki de la région de Belgorod. La construction de la nouvelle base militaire, prévue dans le cadre d’un appel d’offres lancé par le ministère de la Défense, a démarré non loin de Valuiki, dans le village de Soloti et est réalisée par les ouvriers de Spetsstroy (coordonnées ici [4]).

Les photos du processus de la construction du camp militaire dans le village de Soloti

Image satellite du 10/2015, montrant le processus de la construction du camp militaire dans le village de Soloti

En février 2016 l’entreprise Spetsstroy a mis en service le lieu de séjour temporaire des troupes, plus de deux cents wagons de structures modulaires pour accueillir [5] un millier de personnes. Quant aux nouvelles infrastructures pour les militaires de Samara, elles devraient être livrées au client en novembre de cette année.

Avec l’aide de l’imagerie par satellite datant d’octobre 2015,  on peut facilement imaginer les dimensions de la base militaire de Valuyki destinée à la 23e Brigade motorisée. On distingue le type modulaire de la structure NPS-500, [6] déjà familier, des polygones « Kadamovsky » et « Kuzminkiy »

Peu à peu, avec l’arrivée de nouvelles troupes de Samara, la zone du camp s’est agrandie grâce à la mise en place des tentes temporaires (archives 1 [7], 2 [8], 3 [9] ).

Les communications concernant le transfert de la 23e Brigade à Valuiki circulaient depuis le 23 février 2016. Une marche avec des spectacles de démonstration [10]avec la participation de l’unité des renseignements de cette Brigade et en plus, avec la participation personnelle du commandant par intérim de la 23e Brigade motorisée (unité N°65349), le colonel Sergei Kazachkov [11], avait eu lieu sur la place centrale de la ville.

Outre le commandant de la brigade Kazachkov, conformément aux documents délivrés au personnel de l’unité N°65349 de Valuyki, notre attention a été attirée par le commandant de la 1ère Unité de Forces tactiques , le colonel A. Negara [12].

Note : Les groupes de forces tactiques sont déjà bien connus de nos lecteurs dans le cadre de leur participation dans les missions « Rostov-Ukraine ». Ce sont des groupes mobiles indépendants, renforcés par des unités d’infanterie, une compagnie de chars, un bataillon d’artillerie mixte, de l’artillerie à canon et des lance-roquettes, de la défense aérienne de l’armée, ainsi que des membres des services de renseignements et d’autres types de soutien logistique. Depuis la phase active du conflit dans le Donbass au printemps de l’année 2014, nous avons constaté la présence des dizaines de ces groupes tactiques, principalement dans la région de Rostov (dans les régions de Belgorod et de Voronej), dont certains sont utilisés pour la participation dans les combats dans le Donbass.

Le stock d’armes et équipements de la 23e Brigade motorisée de Valuiki est situé à proximité du camp [13]. Cette photo panoramique représente des dizaines de véhicules « KAMAZ » de diverses versions.

Armes et équipements, concentrés dans l’enceinte de l’aéroport de Valuyki :

Non loin du lieu de déploiement de la brigade « téléportée » un polygone est en cours d’aménagement [27] Il sera utilisé pour la formation tactique, des exercices de tir et d’autres disciplines pour la formation au combat du personnel.

Au début du mois de juin 2016, le transfert de l’unité de défense aérienne équipée d’un système de lance-missiles SAM « Wasp » [28] et, sans doute, l’une des divisions de reconnaissance, ont été constatés lors du déchargement à Valuyki, et, plus tard, directement sur le terrain de la base militaire. L’arrivée des trains avec des armes et de l’équipement de la 23e brigade motorisée (archive 1 [29], 2 [30]) a été constaté aussi en mai [31] 2016.

Selon nos estimations, à ce jour, environ 30 à 40% du personnel de la 23e brigade motorisée a déjà été redéployée à Valuiki. Parmi les unités transférés il y a : des unités de l’infanterie motorisée, des éclaireurs, de l’artillerie et de la défense aérienne, ainsi que la gestion et la maintenance de cette unité militaire.

En prime pour les lecteurs, une petite vidéo d’un soldat de l’unité de la défense aérienne qui valide ses acquis et qui se trouve actuellement transféré à Valuiki.

 


Cette publication a été rédigée par nos experts bénévoles en OSINT, sur la base des données collectées.

Auteurs: Victoire KRM [32] et Irakli Komakhidze [33]

Traduction par Viktoria Mait

Toute reproduction et utilisation des données requiert un lien actif vers le site InformNapalm

Nous appelons nos lecteurs à partager activement nos publications sur les réseaux sociaux. Une large diffusion  des enquêtes peut changer la donne. Vous pouvez également soutenir le travail de notre site Web et faire un don pour le développement du projet sur la page de crowdfunding [34]. Tous les profits sont affectés exclusivement au soutien du concept InformNapalm.org.
Ensemble, nous vaincrons !